Décrocher un entretien ne veut pas dire décrocher un job. Il est donc particulièrement important de préparer tout entretien embauche. Pour cela il faut bien sûr connaitre son CV par cœur. Sur ce point, à part si vous avez menti ça devrait être assez simple d’avoir le déroulé de votre expérience en tête. Encore faut-il arriver à valoriser votre expérience ! Parcourrons ensemble 2 questions clés auxquelles vous vous devez de savoir répondre avec aplomb et décontraction !

Présentez-vous !

C’est la question bateau de tout début d’entretien d’embauche. Vous pouvez répondre en faisant un résumé oral de votre CV. En toute logique, votre recruteur devrait aussi l’avoir sous les yeux. Donc n’hésitez pas à ajouter des précisions qui ne figureraient pas dessus. Par exemple : Pourquoi avoir quitté un poste pour un autre, expliquer un trou dans votre CV, un changement d’orientation ou même souligner une expérience réussie ou dans laquelle vous vous êtes réellement épanoui et en expliquer les raisons !

 Connaissez vos points fort et vos points faibles.

C’est une autre question récurrente des entretiens d’embauche. Lorsqu’un recruteur vous demande d’exposer vos points forts ainsi que vos points faibles, il veut connaitre votre tempérament : positif, dynamique, audacieux… Mais il cherche également à en savoir davantage sur votre expertise. Mettez en avant ce que vos précédentes expériences vont ont apporté : rigueur, patience, confiance en soi… Et pas seulement les expériences professionnelles car vos expériences au sein d’une association, d’un groupe sportif ou autre peuvent aussi vous avoir amené des savoir-faire particuliers ! Concernant les points faibles, choisissez des défauts qui viennent contrebalancer les qualités avancées. Et n’hésitez pas à dire que vous travaillez dessus et pourquoi vous le faites. Par exemple : “je suis réservé mais je travaille dessus car il est évident que pour bien travailler en équipe il faut savoir bien communiquer”.